• Envoyer à un ami
  • Imprimer

Un climat semi-continental

Un hiver long et rigoureux et un été chaud

Le vignoble de Chablis se trouve au nord de la Bourgogne, à deux pas de la Champagne, dans une zone septentrionale. Le climat est ici semi-continental avec un hiver long et rigoureux et un été chaud. Loin des influences marines, le vignoble est parfois sujet à des gelées de printemps. Au moment où la vie reprend dans la vigne, les températures négatives, même printanières,  peuvent griller les bourgeons se préparant à éclore, ou les jeunes pousses. Les vignerons ont appris avec le temps, et après des pertes conséquentes certaines années, à maitriser ces accidents climatiques. 

A partir de 1959, les premières chaufferettes apparaissent dans le vignoble. Elles dégagent de la chaleur mais aussi créent un nuage de fumée qui limite le rayonnement des sols et donc leur refroidissement.

Pour lutter contre le gel, une autre technique existe : l'aspersion. Elle consiste à projeter de l'eau sur les vignes, qui gèle au contact du bourgeon formant alors un cocon protecteur autour de lui : l'eau gelée est et reste à O°C ! C’est la stratégie igloo !


Le gel de printemps a certaines années été dévastateur pour Chablis. Jean-Paul Droin, vigneron à Chablis, raconte "L’année 1945 a été terrible : mon grand-père avait fait l’acquisition de son  premier pressoir électrique, il ne s’en est pas servi. Toutes les vignes ont gelé la nuit du 1er mai. En 1957, il a été déclaré seulement 1 hl de Chablis Grand Cru !"

Le Terroir de Chablis vu par Jean-Philippe Archambaud, Directeur Œnologue de la Maison Simonnet-Fèbvre à Chablis.

Aspersion
Système de lutte contre le gel dans le vignoble de Chablis : l'aspersion.
Chaufferettes
Système de lutte contre le gel dans le vignoble de Chablis : les chauferettes.