Toutes les actualités

Millésime 2017 en Bourgogne

15 novembre 2017
Evènement


Dès le début, le millésime 2017 a été surprenant par sa précocité. Malgré les fortes gelées qui ont affectées le vignoble, il laisse présager une belle qualité à la hauteur des espérances.

Millésime 2017 en Bourgogne

Dès le débourrement, 2017 était l’un des 4 millésimes les plus précoces depuis 20 ans. Le temps a donc été long entre les premiers bourgeons sortis de leur coton, sans défense, et les Saint de glace sonnant la fin des risques de gelées printanières. Les premières gelées se sont annoncées la nuit du 17 au 18 avril et se sont installées une dizaine de jours.  Le constat était lourd pour le nord du vignoble, sur les communes de Maligny, Lignorelles, Ligny-Le-Chatel, Villy, La Chapelle-Vaupelteigne.
Cette précocité, ne s’est pas démentie tout au long du cycle végétatif de la vigne, jusqu‘aux vendanges qui ont démarrées fin août. Puis la surprise est venue une fois la vendange rentrée en cave, avec un jus rare dans le fond des bennes. Là où l‘on attendait 50hl/ha, il y a eu 40 à 45hl/ha. Une peau épaisse, la sécheresse estivale pourraient expliquer cela.

Globalement, le vignoble chablisien affiche une petite récolte pour la deuxième année consécutive, avec cependant de grandes disparités d’une commune à l’autre. Bonne nouvelle, la qualité est au rendez-vous ! 2017 est un bon millésime, bien équilibré, avec une belle vivacité.