La Saint Vincent tournante

Saint Vincent, le patron des vignerons

Les sociétés ou les confréries de la Saint Vincent sont à l’origine des associations fondées sur la solidarité, l’entraide.  Les premières apparaissent en Bourgogne au XVIIIème siècle, mais se développent surtout au XIXème dans les villages bourguignons. C’est ainsi que les vignerons mutualisent leurs temps, leurs outils afin d’aider un voisin malade ou accidenté à travailler ses vignes, à vinifier ses vins... Cette philosophie d’entraide perdure de nos jours, chaque année les journaux locaux en font état.

 

Fêté le 22 janvier, Saint Vincent est le saint patron des vignerons, et représente la solidarité entre vignerons. C’est pour l’honorer et partager des moments de convivialité, que la Confrérie des Chevaliers du Tastevin crée en 1938 la première Saint Vincent tournante allant de village bourguignon en village bourguignon.


Avant la création de cette fête des vignerons, la statue de Saint Vincent passait chaque année dans les villages d’une famille à l’autre ; et c’était un honneur de garder Saint Vincent chez soi.


Dans le même esprit, la confrérie des Piliers Chablisiens lance en 1966 la première édition de la Saint Vincent tournante du chablisien. Depuis, chacun des villages viticoles prend à son tour le relais pour organiser cette fête viticole réunissant des dizaines de milliers de participants !


Lorsque son tour arrive, chaque village s’organise pour recevoir dignement la fête. Les villageois travaillent pendant des mois à la confection de fleurs et autres décors éphémères qui habilleront les rues pendant la fête. Pas de Saint Vincent sans cérémonie religieuse, défilés, discours officiels et intronisations ! Pas de Saint Vincent non plus sans un banquet, un bal et l’ouverture des caveaux. Et comme le veut la tradition viticole, les vignerons de la commune offrent une partie de leur récolte afin de confectionner la cuvée de la Saint Vincent dégustée pendant toute la durée des festivités.

 

La prochaine St Vincent n'aura pas lieu en 2021 en raison de la crise sanitaire actuelle, mais en 2022. C'est le village de Fleys qui accueillera la 52ème Saint-Vincent tournante du chablisien les 5 et 6 février 2022. En savoir plus. 

 

Statue de St Vincent exposée lors des fêtes viticoles  à Chablis

COMMENT SAINT VINCENT EST-IL DEVENU PATRON DES VIGNERONS ?

Saint vincent

Il ne semble pas qu’au cours de sa vie, Vincent eût quelque chose à voir avec le vin ou avec la vigne. Des hypothèses plus ou moins originales tentent d’expliquer pourquoi il est devenu le patron des vignerons : il aurait été torturé à l’aide d’outils semblables à un pressoir, son prénom peut s’entendre « Vin » « Sang », le 22 janvier tombe à une date idéale pour les vignerons, entre la vinification et la taille, lorsque la vigne est au repos…

 

Nous préférons  une autre hypothèse : Vincent, homme d’église et martyr, a, après sa mort, rapidement fait l’objet d’un culte. Son corps et ses reliques ont voyagé à travers l’Europe. Afin de glorifier la tunique de Saint Vincent et une croix d'or de Tolède, reliques ramenées de Saragosse à la suite d'une expédition en 542, le Roi Childebert 1er, fils de Clovis, fait construire une basilique placée sous le double vocable de Saint Vincent et de la Sainte Croix. Cette abbaye se nomme Sainte-Croix-Saint-Vincent. Comme beaucoup, elle possède un vignoble et ses moines auraient invoqué Saint Vincent afin de protéger leurs vignes et leur production.

 

À partir du VIIème siècle le nom de Saint-Germain est associé à celui de Saint Vincent. Cette abbaye est devenue ensuite celle de Saint-Germain des Prés.